Victoria Jelinek


Covid-19, 13 ao√Ľt – Rentr√©e √† l’√©cole

Bonjour Monsieur,

J’ai lu (Le Monde et Les Echos) qu’il n’y avait pas de pr√©cautions de s√©curit√© Covid-19 pour les enfants des √©coles √©l√©mentaires de moins de onze ans dans toute la France au retour des √©coles le mois prochain. Est-ce vrai? Si oui, comment est-ce possible? Il a √©t√© largement d√©menti que les enfants ne peuvent pas attraper le virus (100000 aux √Čtats-Unis cette semaine, Reuters), il est largement admis qu’ils peuvent le propager, et l’immunit√© collective signifierait 60 √† 70% de la population test√©e positive pour Covid -19.

women revolutionMon enfant de neuf ans comprend certainement le protocole de sant√©, mais c’est un enfant qui est impuissant face aux autorit√©s adultes, et qui ne pourra par la suite pas maintenir des distances de s√©curit√©, se laver les mains r√©guli√®rement, garder ses effets personnels des autres enfants, ou a√©rer le salle de classe dans laquelle il est assis toute la journ√©e (ou insistez pour que les classes soient √† l’ext√©rieur lorsque cela est possible) s’il n’y a pas de r√®gles en place que les adultes doivent ex√©cuter et suivre pour le bien-√™tre de tous. Comme nous l‚Äôavons d√©j√† vu avec le port de masque ¬ęobligatoire¬Ľ, de nombreuses personnes ne suivent pas ce protocole, m√™me s’il est d√©fini par la loi, mais nous devrions essayer de d√©finir des param√®tres.

 

L’Organisation mondiale de la sant√© et divers syndicats d’enseignants (y compris le mien) conseillent d’√©taler les salles de classe pour permettre la distanciation tout en permettant une fr√©quentation r√©guli√®re en classe et le port obligatoire de masques par les enseignants et les travailleurs pour assurer un retour en toute s√©curit√©, ainsi que des fen√™tres ouvertes, un lavage r√©gulier des mains (il n’y a jamais de savon dans les salles de bain de l’√©cole de mon fils!), des entr√©es / couloirs se d√©pla√ßant dans l’un ou l’autre sens, et une d√©sinfection r√©guli√®re des surfaces. Ceci afin de permettre √† la fois d’aller √† l’√©cole mais aussi de ne pas infecter notre population avec Covid-19 peu de temps apr√®s avec une augmentation des ¬ęclusters¬Ľ.

De plus, nous vivons dans un endroit tr√®s touristique, et cet √©t√© a de nouveau √©t√© extr√™mement occup√© par les voyageurs – √† la fois ceux qui viennent et ceux qui sont en vacances dans d’autres pays. Je connais plusieurs familles dont les enfants fr√©quentent l’√©cole locale et qui ont voyag√© √† destination et en provenance de diff√©rents pays avec peu ou pas de respect des protocoles de s√©curit√©. En cons√©quence, leurs enfants pourraient √™tre asymptotiques, ou malades, et nous ne le verrons pas compl√®tement se manifester avant la fin septembre, apr√®s le retour des enfants pendant deux ou trois semaines.

Pourquoi agir de mani√®re √† ne r√©pondre qu’√† la crise? Pourquoi ne pas anticiper la crise et agir en cons√©quence? Encore et encore, les professionnels de la sant√© et les scientifiques disent que NOUS AVONS LE CONTR√ĒLE avec ce virus si nous avons simplement un leadership clair et la discipline pour adopter des mesures de s√©curit√©. Quelle excuse avons-nous pour ne pas faire ce que nous pouvons?

Enfin, √† part une br√®ve communication en mai du bureau du maire disant que la fr√©quentation serait obligatoire pour tous les √©l√®ves, nous n’avons re√ßu aucune information de l’√©cole ou du bureau du maire local concernant les protocoles de s√©curit√© pour nos enfants ou les attentes pour nous parents. C’est n√©gligeable. Si nous n’avions pas eu l’incroyable professeur de classe que nous avions, nous n’aurions rien su, et de nombreux amis se sont retrouv√©s dans cette position, s’appuyant plut√īt sur des ou√Į-dire (ce qui √©quivaut √† la d√©sinformation et √† la panique).

Nous devons faire mieux si nous voulons √©viter un autre confinement ou, bien pire, une soci√©t√© tr√®s malade et contagieuse qui entra√ģne la perte de nombreux √™tres chers.

Merci d’avoir pris en consid√©ration ce que j’ai √©crit ici en tant que parent, professeur, et membre de votre √©lectorat tr√®s pr√©occup√©.

Veuillez recevoir, Monsieur, mes salutations distinguées.